Foire aux questions

Qu'est-ce qu'une inspection ? Est-ce bien nécessaire ?

L'inspection est l'examen visuel d'une propriété afin d'en déterminer l'état général. Pendant cet examen, l'inspecteur devrait porter une attention particulière aux éléments importants de la structure (toiture, plafonds, murs, planchers, fondations, vides sanitaires, greniers, murs de soutènement, etc.) ou des systèmes (électricité, chaufferie, plomberie, drains, revêtement extérieur contre les intempéries, etc.). Le résultat de cette inspection devrait être fourni à l'acheteur, dans un document écrit et détaillé, généralement dans les 24 heures.

Une inspection avant l'achat d'une propriété peut vous apporter la tranquilité d'esprit et faciliter votre décision. Elle peut indiquer la nécessité de travaux de structure, un facteur décisif pour vous. Une inspection clarifie certains points obscurs tout en mettant toutes les chances de votre côté pour une transaction satisfaisante.

Visitez notre section "Nos Collaborateurs" pour obtenir les coordonnées d'un inspecteur en bâtiment.

Combien suis-je en mesure de payer pour une maison ?

Pour déterminer votre "capacité de payer", votre conseiller de Centres Hypothécaires Dominion devra établir votre revenu imposable, de même que la somme consacrée au paiement mensuel de toutes vos obligations actuelles. Prenant pour acquis que vous habiterez, à titre de résidence principale, la propriété que vous projetez d'acheter, votre conseiller calculera 32 % de votre revenu qu'il appliquera au versement hypothécaire, au paiement des taxes foncières et du chauffage. Si c'est le cas, la moitié des frais mensuel de condominium sera également incluse dans le calcul.

Ensuite, votre conseiller Centres Hypothécaires Dominion calculera 40 % de votre revenu imposable et déduira de cette somme tous les paiements mensuels reliés à vos charges ou dettes, incluant votre prêt auto, solde de vos cartes (5.0%) et solde de vos marges de crédit (3.0%). Le montant le moins élevé du premier ou du deuxième calcul sera utilisé pour établir votre capacité d'assumer l'achat et l'entretien d'une propriété, incluant les versements hypothécaire.Ces calculs respectent les normes habituelles des prêteurs hypothécaires.

En plus de vérifier votre capacité d'emprunt selon les différents ratios, assurez-vous de bien connaître votre limite personnelle de paiement. Si le montant du versement qui vous conviendrait représente moins de 32 % de votre revenu, vous pourriez choisir un montant moins élevé plutôt que de risquer une situation financière inconfortable. Ne vous serrez pas trop la ceinture ! Laissez-vous quand même la possibilité de vous offrir des petites gâteries, de temps à autre.

Pour déterminer le montant d'hypothèque que vous pouvez obtenir, communiquez avec nous au numéro sans frais 1-877-959-7738

Quelle est la mise de fonds minimale exigée pour l'achat d'une maison ?

La mise de fonds minimal exigée par la loi est de 5% du montant d'achat ou de l'évaluation de la propriété.

Ce montant doit provenir soit de vos propres économies, ou d'un "cadeau" d'un de vos proches (Lettre de don). Dans le cas où la mise de fonds provient d'un don, le prêteur exigera d'obtenir la preuve que le montant d'argent a été transféré dans le compte de l'emprunteur.

Les demandes de prêt hypothécaire avec mise de fonds de moins de 20% doivent nécessairement être accompagnées d'une assurance contre le défaut de paiement, fournie par la SCHL ou par GE.Capital.

Qu'est-ce qu'une assurance hypothécaire?

Il s'agit d'une assurance fournie par la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL), une société de la couronne, ou par GE Assurance Hypothèque Canada, institution privée dûment approuvée. Cette assurance est requise par la loi pour la protection des prêteurs contre le défaut de paiement, dans le cas de prêts hypothécaires dont le ratio prêt/valeur est supérieur à 80 %. Les primes d'assurance, s'échelonnant de 0,50 % à 3,40 %, sont assumées par l'emprunteur et sont habituellement ajoutées directement au montant total de l'hypothèque. À ne pas confondre avec l'assurance-vie hypothécaire.

Qu'est-ce qu'une hypothèque conventionnelle ?

Il s'agit d'un prêt hypothécaire dont le ratio prêt/valeur ne dépasse pas 80% de la valeur marchande de la propriété à financer. Dans ce cas, la loi n'exige pas la prise d'une assurance prêt hypothécaire.

 

Exemple :

  • Montant d'achat : 100,000.00$
  • Mise de fonds initial : 20,000.00$
  • Ratio prêt/valeur : 80%

 

Cependant, il est à noter que le prêteur hypothécaire peut exiger que le financement soit assuré. À ce moment, les frais applicables peuvent être à la charge de l'emprunteur même si le ratio prêt/valeur est inférieur à 80%.

 

 

Qu'est-ce qu'une hypothèque à ratio élevé ?

Lorsque la somme qui devra être empruntée représente plus de 75 % du montant le moins élevé entre le prix d'achat et la valeur estimée, on parle d'une hypothèque à ratio élevé.

La prime d'assurance contre le défaut de paiement est alors payée à la SCHL ou à GE et protège le prêteur dans le cas où l'hypothèque ne pourrait être remboursée, évitant ainsi une reprise par la banque. Cette méthode permet à l'emprunteur d'acquérir une propriété avec une mise de fonds inférieure à 25 %. La prime d'assurance est assumée par l'emprunteur et peut être ajoutée directement au montant de l'hypothèque.

Une telle prime s'échelonne de 0,50 % à 3,40 % du montant de l'hypothèque et se calcule en proportion du ratio prêt/garantie. Par exemple, un emprunteur avec une mise de fonds de 5 %, donc, un ratio de 95 %, se verrait imposer une prime de 3,25 %, alors que celui versant une mise de fonds de 10 %, donc un ratio de 90 %, devra débourser une prime équivalant à 2.00 %.

Quels sont les honoraires d'un conseiller hypothécaire ?

La grande majorité des clients de produits hypothécaires n'assument pas les frais pour les services d'un conseiller hypothécaire. Pour se tailler une place enviable dans le marché, la plupart des institutions financières payent au conseiller, dans le but de fidéliser sa clientèle, un honoraire de démarchage, en plus de lui offrir le taux le plus concurrentiel et le traitement prioritaire de ses dossiers. Cela nous permet de "magasiner" et de choisir, parmi les nombreux produits offerts par les prêteurs, celui qui conviendra parfaitement à leurs clients. Résultat ? Un taux concurrentiel, un produit adapté, le tout, dans la majorité des cas, sans frais pour vous, le client.

Des frais de préparation de demande seront exigés du client lorsque sa demande, qui risque d'être refusée par les prêteurs "traditionnels" (dossier de crédit insatisfaisant, par exemple), doit être soumise à des prêteurs privés ou non traditionnels. Le client doit être informé avant toute chose que sa demande nécessite des frais de préparation et il doit approuver par écrit la charge de ces frais à son dossier.

Un conseiller hypothécaire ? Pourquoi ?

Les institutions financières offrent au public un produit unique, le leur, et uniquement par l'entremise de leur propre personnel. Les conseils financiers qu'elles peuvent fournir sont donc teintés d'un intérêt sociétaire, interdisant la sélection de produits offerts par la concurrence. En fait, cette concurrence pourrait bien leur faire perdre votre clientèle en vous offrant un produit mieux adapté à vos besoins, contrairement à nous, conseillers hypothécaires, qui, loin de se limiter à une seule institution, peuvons choisir parmi un éventail de produits et services offerts par une multitude de prêteurs hypothécaires, dont les institutions financières, les banques, les trusts, les compagnies d'assurance et les sociétés de crédit. Notre objectif, lui, est unique : vous dénicher le produit parfaitement adapté à vos besoins, à un taux concurrentiel, offrant le terme qui vous convient. Nous sommes donc uniquement à votre service, et nos conseils et recommandations, guidés par vos seuls besoins.

Nous pouvons également négocier en votre nom, préparer votre dossier en fonction des critères des prêteurs hypothécaires, et ainsi, trouver la solution idéale pour vous. Soyons clairs, pour nous, le seul objectif, c'est vous !

Lorsque vous présentez vous-même votre demande d'approbation à une institution financière et que votre demande est rejetée, pour quelque raison que ce soit, vous devez vous adressez à une autre institution et reprendre tout, depuis le début. Par contre, en nous confiant votre demande initiale, elle peut être rapidement présentée à un autre prêteur hypothécaire, et même à plusieurs autres, pour étude et approbation.

Pour plus d'information sur nos services et surtout, pour savoir comment nous pouvons vous aider, communiquez avec nous au numéro sans frais : 1-877-959-7738

Une faillite affectera-t-elle ma demande de prêt hypothécaire ?

Tout dépend des circonstances ayant entouré la faillite. Généralement, les prêteurs hypothécaires consentiront à étudier la possibilité de fournir un financement hypothécaire. Si c'est votre cas, le meilleur moyen de déterminer vos chances actuelles d'obtenir un financement est d'en discuter avec nous. Nous avons accès à plusieurs prêteurs susceptibles de vous aider, dans ce genre de situation.

Pour plus d'information sur nos services et surtout, pour savoir comment nous pouvons vous aider, communiquez avec nous au numéro sans frais : 1-877-959-7738

Des versements aux deux semaines vont-ils vraiment raccourcir mon amortissement de quelques années ?

La fréquence des versements n'est pas un des facteurs les plus importants quand il s'agit de diminuer la période d'amortissement de votre hypothèque. Rien ne vaut un remboursement directement appliqué au capital ! Mais faisons le point sur ces fameux versements aux deux semaines. Même si ce type de versement vous fera économiser, en bout de ligne, sur les intérêts, c'est en fait le total annuel de vos versements qui compte dans la réduction de la période d'amortissement. L'explication est simple. Prenons l'exemple d'un client qui choisirait de faire un versement de 500 $ aux deux semaines, plutôt qu'un versement mensuel de 1 000 $. En bout de ligne, il effectue un paiement annuel supplémentaire de 1 000 $. En effet, dans la plupart des cas, un versement aux deux semaines équivaut à un paiement mensuel, divisé par deux. Le résultat est un paiement annuel de 13 000 $, effectué par des versements aux deux semaines, plutôt qu'un paiement annuel de 12 000 $, effectué par un versement mensuel. C'est ce versement supplémentaire de 1 000 $ annuellement qui contribuera à raccourcir la période d'amortissement. Mais vous pouvez obtenir un résultat similaire en augmentant le montant de votre versement mensuel, si cette fréquence de versement vous convient le mieux, ou en optant pour un versement accéléré bimensuel. Examinez bien les chiffres ci-dessous. 

Basé sur une hypothèque de 200 000 $ à un taux de 6,15 %


  Mensuel régulier Mensuel accéléré Bimensuel accéléré Aux deux semaines accéléré
Versement 1 297,50$ 1 405,62$ 702,81$ 648,75$
Versements annuels 15 570,00$ 16 867,44$ 16 867,44$ 16 867,50$
Fonds supplémentaires annuels comparés au versement mensuel régulier N/D 1 297,44$ 1 297,44$ 1 297,50$
Période d'amortissement réelle 25 ans 21 ans 20.964 ans 20.960 ans
TOTAL des intérèts payés 189 249,57$ 154 518,38$ 153 615,95$ 153 544,91$
Économie d'intérèts sur la durée totale de l'hypothèque directement attribuable à l'augmentation des versements N/D 34 731,19$ 35 633,62$ 35 704,66$
 

 

Pour la plupart des consommateurs, il est logique de faire coïncider l'échéance des versements hypothécaires avec celle de leur période de paye. Lorsque c'est possible, nous vous recommandons d'augmenter le montant mensuel régulier de votre versement, ou de verser périodiquement une somme globale. Les deux méthodes combinées réduiront la durée nécessaire au remboursement complet de votre hypothèque.

Puis-je obtenir une hypothèque pour l'achat et la rénovation d'une résidence ?

Sous réserve d'une approbation, certainement. En fait, même les acheteurs disposant d'une mise de fonds de seulement 5 % peuvent obtenir une hypothèque pour l'achat et la rénovation d'une maison. Dans le cas des demandes de financement à ratio élevé, la Société canadienne d'hypothèque et de logement de même que GE Assurance Hypothèque Canada fourniront le financement suffisant pour couvrir l'achat de la résidence et les réparations importantes ou aménagements nécessaires que l'acheteur pourraient vouloir effectuer immédiatement. Cette façon de faire élimine le financement séparé pour rénovations ou aménagements. Des conditions peuvent toutefois s'appliquer.

Lorsque ces aménagments relèvent plutôt de considérations esthétiques, la prime d'assurance contre le défaut de paiement demeure inchangée et respecte la norme établie. Lorsqu'au contraire, ces rénovations touchent la structure, la prime d'assurance contre le défaut de paiement sera haussée de 0,25 % par rapport à la norme. Pour plus d'information sur les primes, voir Hypothèque à ratio élevé.

De quelle façon une pension alimentaire peut affecter ma demande de prêt ?

Lorsque vous payer à une autre personne une pension alimentaire, pour elle ou pour le support aux enfants, celle-ci est généralement déduite de votre revenu total avant de déterminer le montant d'hypothèque auquel vous pouvez souscrire.

Lorsque c'est vous-même qui recevez d'une autre personne la pension alimentaire pour vous ou pour vos enfants, la norme habituelle est d'ajouter ce montant à votre revenu pour déterminer le montant d'hypothèque auquel vous pouvez souscrire, sous réserve de produire une preuve de réception de ce montant, pendant une période donnée, à la discrétion du prêteur hypothécaire.

Qu'est-ce qu'une hypothèque préapprouvée et comment puis-je l'obtenir ?

Une hypothèque préapprouvée confirme certaines conditions, un taux garanti et un montant d'hypothèque, pendant une période donnée (généralement de 60 à 120 jours). Cette confirmation est basée sur les renseignements que vous avez fournis et est généralement sujette au respect de conditions spécifiques, avant la finalisation de la convention hypothécaire. Ces conditions peuvent être reliées à votre situation d'emploi ou à la provenance de la mise de fonds ("confirmation écrite d'emploi et de revenu" et "confirmation écrite de la provenance personnelle de la mise de fonds").

Le meilleur moyen d'obtenir une hypothèque préapprouvée est de nous contacter. Vous devrez répondre à certaines questions pour déterminer votre situation financière. Puis, à partir de l'information fournie, nous établirons le montant d'hypothèque auquel vous pouvez souscrire. Avec votre permission, nous entreprendrons les démarches nécessaires pour l'obtention d'une hypothèque préapprouvée si l'achat projeté d'une résidence est pour bientôt. Les courtiers immobiliers sérieux et "occupés" seront ravis d'apprendre que vous avez obtenu une hypothèque préapprouvée, avant de vous faire visiter les maisons à vendre. De cette façon, ils seront à même de sélectionner les résidences dont le prix de vente respecte le montant de votre hypothèque préapprouvée.

Bref, l'obtention par un acheteur potentiel d'une hypothèque préapprouvée représente l'une des premières étapes dans l'achat d'une résidence. Communiquez avec nous dès maintenant au numéro sans frais 1-877-959-7738

Devrais-je attendre l'échéance finale de mon hypothèque ?

Non, demandez-nous de commencer la recherche d'un taux concurrentiel au moins 90 jours avant l'échéance finale de votre hypothèque. Les prêteurs peuvent souvent garantir un taux d'intérêt pour une période de 90 jours, avant l'échéance de votre hypothèque. Du moment que vous ne modifiez pas à la hausse le montant que vous désirez emprunter, ils offriront souvent d'assumer les frais de transfert de votre hypothèque. Un taux garanti, bien avant l'échéance de votre hypothèque, élimine les mauvaises surprises causées par une hausse subite des taux d'intérêt. Et si les taux d'intérêt baissaient avant l'échéance finale de votre hypothèque, le nouveau prêteur hypothécaire consentira généralement à ajuster le taux garanti en conséquence.

La plupart des prêteurs hypothécaires acheminent l'avis de renouvellement d'hypothèque à leurs clients en mentionnant les taux d'intérêt qu'ils peuvent offrir. Mais il est possible que les taux d'intérêt qui vous sont offerts ne soient pas les meileurs taux disponibles sur le marché. Demandez-nous de chercher pour vous le taux le plus avantageux parmi ceux offerts par les prêteurs hypothécaires. Si vous ne le faites pas, peut-être devrez-vous, au renouvellement de votre hypothèque, vous contenter d'un taux d'intérêt plus élevé que nécessaire.

Puis-je utiliser des fonds reçus en "cadeau" pour la mise de fonds initiale ?

La plupart des prêteurs accepteront une mise de fonds provenant d'un "cadeau" de vos proches. Une lettre signée par le donateur confirmant que la somme est réellement un "cadeau" et non un prêt est habituellement exigée par le prêteur. Lorsque la demande de prêt requiert une assurance contre le défaut de paiement, la Société canadienne d'hypothèque et de logement exige que l'acheteur potentiel ait cette somme en sa possession avant l'étude du dossier de demande de prêt. Par contre, GE Assurance Hypothèque Canada n'exige pas que la somme soit en votre possession avant l'étude de votre dossier.